L'île des Fables

Titre : L'île des fables, Tome 1 - La voix perdue

Genre : Fantasy (historique, épique)

 

Sur l’île des Fables, la magie n’est plus. Disparue en une nuit. Au fil des mois, la situation ne cesse de se dégrader au sein des royaumes qui occupent l’île. Les villes sont pillées, la famine menace et les créatures magiques commencent doucement à perdre la raison… Face à l’impuissance du plus haut conseil de la magie, Marella, bonne fée émérite, décide de mettre sur pied une expédition du dernier espoir. Son but ? Retrouver de mystérieuses reliques, dont presque personne ne connaît l’existence, hormis leurs protecteurs.

 

À travers les yeux de sept personnages issus de vos contes préférés, embarquez pour une quête décisive, au milieu d’une île devenue hostile. Le fil de l’histoire ne suit pas toujours son cours… 


Broché dédicacé sur la boutique en ligne - À venir


La petite histoire

La première fois que j'ai eu l'idée de L'île des Fables, j'étais encore en Master d'édition à Grenoble. À l'époque, c'était difficile d'écrire à côté des cours, alors je m'étais seulement lancée dans la conception du plan... un plan qui n'a aujourd'hui absolument plus rien à voir avec l'histoire que j'ai finalement écrite !

 

Des mois... deux années même en fait, sont passées, avant que je ne ressorte ce projet de mes cartons (littéralement, puisque j'ai déménagé à Montpellier). En plein confinement (le numéro 2), j'ai révisé tout le plan, puis j'ai tenté d'écrire... sans grand succès. J'avais le moral au fond des chaussettes et même un monde imaginaire rempli de mes personnages de conte préférés ne m'était pas d'une grande aide.

 

Heureusement, le confinement s'est arrêté, mon moral est remonté (puis bon, faut bien travailler à un moment donné) ! Nouvelle révision du plan et... on écrit ! Deux mois et demi de rédaction, en parallèle de la publication de mon premier roman, Comme des sœurs. J'avance, je patauge, j'ajuste, et les pages s'accumulent.

 

Le premier jet obtient son point final à la fin du mois de Juillet 2021. Je suis joie ! Enfin plus ou moins, parce que ça coince à partir du milieu du roman. Le récit s’essouffle, mes personnages sont fatigués (en même temps je les ai envoyé dans une sacrée quête), l'écriture plus fébrile... alors on recommence. :D

 

Je vous épargne tous les changements de direction, les chapitres effacés, les découpent dans les paragraphes ennuyeux... qui ont eu lieu au cours des mois suivants. Jusqu'à obtention d'une version qui se tient, enfin (approuvée par mon copain, qui a du pedigree) !

 

À présent, après avoir pris le chemin de la bêta-lecture au début du mois de Mars, mon roman s'apprête à subir son ultime phase de corrections. *flashs qui brillent* C'est la dernière fois que je vais vraiment mettre la main à la pâte, avant de le laisser aux bons soins de sa correctrice. Non... je ne suis pas du tout stressée à ce sujet, ok ?!